Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
Prochaine révision Les deux révisions suivantes
elaborer_une_strategie_pour_produire_et_diffuser_ses_oeuvres [2019/06/06 15:32]
Philippe [Construction d’un parcours de production ou de diffusion, scénographie et document de médiation, cartels, bio…]
elaborer_une_strategie_pour_produire_et_diffuser_ses_oeuvres [2019/06/24 14:48]
Philippe
Ligne 13: Ligne 13:
   * Quels sont les lieux de création et de diffusion et comment s’y faire identifier ?   * Quels sont les lieux de création et de diffusion et comment s’y faire identifier ?
  
 +===== Le déroulé =====
  
-===== Contenu de la formation =====+==== Production J-1 ====
  
-==== Organisation du monde de l’art ​ ====+Constituer un dossier pour son projet artistique
  
-=== Acteurs et rôle ===+Contenu du dossier
  
-=== Sphère marchande / non-marchande === +    Définition ​du projet
-== Les agents == +
-Pour un artiste plasticien, un agent d’artiste joue le rôle de l’impresario dans les domaines ​du spectacle vivant ou de la cinématographie. Intermédiaire,​ il conseille et représente l’artiste dans ses démarches auprès des galeries, des institutions de diffusion, des amateurs, de la presse, voire des administrations.+
  
-Il n’existe aucun cadre spécifique qui permette de définir précisément cette profession fondée sur la confiance. Les obligations respectives de l’artiste-auteur et de l’agent peuvent être définies par un contrat.+    Ancrage historique / conceptuel + ancrage dans le parcours artistique
  
-« Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir ​de faire quelque chose pour le mandant et en son nom » (Code civil, article 1984 al.1). Il permet ​à l’artiste-auteur de confier à un tiers (agent, galerie) ​la négociation des contrats, voire leur conclusion. L’artiste est lié par les engagements contractés par son mandataire dans les limites de son mandat.+    Aspects méthodologiques et organisationnel : étapes ​de travail ​pour arriver ​à la réalisation
  
-Source CNAP+    Aspects techniques en jeux
  
-== Les galeries == +    Parcours ​de production : lieux de résidence
-Chaque galerie procède ​de façon spécifique. Le contact doit être établi directement avec le directeur ​de la galerie, par l’artiste lui-même ou par son représentant (agent). La galerie se rémunère par une commission sur les ventes. Elle peut vous demander l’exclusivité.+
  
-Source : CNAP+    Budget
  
 +    Dépenses / recettes
  
 +    Valorisation en industrie
  
 +    Annexes : book, références,​ bio
  
  
-=== Les institutions === +Montage du projet
-== centre d’art contemporain,​ centre d’art contemporain d’intérêt national ==+
  
-Les premières expositions de nombreux artistes ont été portées par les centres d’art contemporain avant que leurs œuvres rejoignent les collections publiques du Cnap, des Frac et des musées ou celles, privées, des collectionneurs et des fondations. +    Identifier ​des partenaires opérationnels (lieux de résidenceapports techniquesassistances)
-Conçus comme des lieux de recherche et de création, les activités de ces lieux se déploient à travers un programme annuel d’expositions,​ des éditions et un travail de médiation auprès des publics. +
-Les premiers centres d’art contemporain ont émergé en France dans les années 1970. Ils présentent une grande diversité au niveau de leur histoire, taille, contexte géographique et sociologique. Leur champ d’action varie d’un lieu à l’autre, en fonction de leur financement et de leur situationen centre villeen zone suburbaine ou rurale.+
  
-http://​www.dca-art.com/​centre-d-art+    critères spécifiques à chaque type de bourse
  
-En majorité subventionnés par des fonds publics (Drac, régions, départements,​ communautés d’agglomération,​ villes), la plupart d’entre eux sont des associations,​ bien que certains soient gérés en régie directe (régionale,​ départementale ou municipale). +    Montage budgétaire : sources ​de financements ​et partenariats
-Désormais, le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » peut-être attribué par la ministre chargée ​de la Culture à la demande de toute structure assumant un projet artistique ​et culturel d’intérêt général en faveur des arts plastiques (loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, ​ décret ​ n°2017-432 du 28 mars 2017 relatif aux labels et au conventionnement dans le domaine du spectacle vivant et des arts plastiques, arrêté du 5 mai 2017  fixant le cahier des missions et des charges relatif au label «Centre d’art contemporain d’intérêt national»). +
-Source CNAP : http://​www.cnap.fr/​navigation/​profession-artiste/​activite/​exposition#​node-153637+
  
 +    cartographie des aides institutionnelles (bourse de production DRAC, Région, Département,​ Ville)
  
-=== Les lieux  alternatifs ===+    aides thématiques en fonction du projet (Dicream, Ciclic, Créativité numérique, ...)
  
-== Squatts et 1/3 lieux ==+    ​1% artistique, projets de commande
  
 +    cartographies de partenaires potentiels : résidences,​ actions culturelles,​ apports en compétence ou en matériels
  
-=== Logiques ​de travail collectif ===+    recherche ​de partenaires : sites ressources et techniques d'​identification (AAAR, CNAP, identifier des projets concourants
  
-== Les collectifs ​d’artistes ==+    recherche de résidences et d'appel à projet
  
 +    Organisation : sollicitations,​ relances, prise de rendez-vous,​ contractualisation
  
  
  
 +==== Veille et réseaux J-2/1 ====
  
 +>>>​ se constituer un réseau : vernissages,​ événements arts visuels / contemporains,​ expositions,​ galeries ...
 +Identifier des sites ressources
  
-==== Cartographie des lieux de diffusionde résidence, de production et méthode pour les approcher, les démarcher… ==== +    Informations sur les expositions,​ appels à projets, résidence
-La publication du ministère :  +
-{{ ::​223_residences_darts_visuels_en_france_2016.pdf |}}+
  
-==== Construction ​d’un parcours de production ou de diffusion, scénographie et document de médiation, cartels, bio… ====+    sites type AAAR, Documents ​d'​artistes
  
-=== Méthodologie de projets culturels ===+    https://​aaar.fr/​revue/​categorie/​guides-et-agendas-nationaux/​
  
-par Anne Laure Boselli ​Consultante ​et formatrice spécialisée dans la culture et la communication+    https://​aaar.fr/​revue/​categorie/​guides-et-agendas-internationaux/​
  
-Afin qu’un projet artistique et culturel se déroule dans les meilleures conditions, il existe des méthodes efficaces et des outils adaptés pour en gérer au mieux l’organisationDe l’émergence de l’idée à la réalisation du projet, cette formation permet d’optimiser la planification et le pilotage d’un projet culturel tout en maîtrisant les coûts et les risques.+    ​les resaux d'art contemporain ​en france : https://​aaar.fr/​revue/​article/​les-reseaux-dart-contemporain-en-france/
  
-  
-== CONTENU == 
  
 +Outils de veille et de capitalisation de l'​information
  
-1/ Introduction+    Inscription à des mailings list et newsletter
  
 +    Réseaux sociaux : Twitter, FB, Instagram : se faire des "​amis"​
  
-- Les caractéristiques ​d’un projet.+    Journaux génériques et thématiques,​ Collecte ​d'​articles à lire plus tard https://​framanews.org/ https://​framabag.org
  
-- Le développement de projets culturels.+    Galeries d'art
  
-- Les particularités liées aux projets réalisés dans le cadre d’une commande. 
  
-2/ Les différentes composantes du projet 
  
-- Les parties prenantes : commanditaire,​ partenaires,​ chef de projet, équipe projet, public destinataire. 
  
-- Les processus à l’œuvre dans la dynamique du projet. 
  
-Le triangle de performance du projet appliqué au secteur culturel.+Diffusion J-2/2
  
-- Le rôle du chef de projet.+Diffuser ses créations 
 +Identifier des lieux de diffusion potentiels
  
-3/ Méthodologie et outils : le cycle de vie du projet+    Lieux institutionnels
  
-- L’exploration créative de l’idée.+    Galeries et lieux d'​exposition associatifs
  
-- Etude d’opportunité,​ analyse du besoin, avant-projet,​ étude de faisabilité.+    Galeries marchandes
  
-4/ Concevoir le projet ​+    Autres lieux, lieux atypiques
  
-- Outils de planification. 
  
-- Découpage en tâches, phases, jalons.+Constituer des éléments pour présenter son projet
  
-- Répartition des ressources.+    Dossier artistique, pitch résumé
  
-5/ La mise en œuvre du projet+    Documentation audiovisuelle
  
-- Outils de suivi : les tableaux de bord de pilotagel’analyse des écarts, +    Références artistiques et parcours (curateur pour écriture bio ?)bio CVbook
-les mesures correctrices,​ le suivi du budget.+
  
-Constitution et animation de l’équipe+    Se constituer une mailing-list
  
-6/ Communiquer autour de son projet+    Site web perso ?
  
-7/ Le bilan et l’évaluation du projet 
  
-- Phase de clôturecapitalisation de l’expérience,​ erreurs à éviter.+Diffuser son projetenvoyer des propositions / sollicitations
  
-- La création ​de nouvelles compétences. ​+    Techniques ​de diffusion : mailing, réseaux sociaux, MP
  
-OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES+    Visites, rendez-vous
  
-À l’issue de cette formationle stagiaire sera en mesure ​de :+    Contractualisationdroit de monstration,​ convention d'​exposition
  
-Utiliser les outils essentiels de la planification et du pilotage de projet. +    Organisation technique pour la diffusion ​fiche techniquecontraintestemps de montage, besoin de soutiens techniques
-Optimiser son organisation dans la mise en œuvre d’un projet. +
-Anticiper ​maîtriser les coûtsles risquesles délais du projet.+
  
 +    Scénographie,​ mise en lumière et en ondes
  
  
 +Constituer des éléments de médiation
  
 +    Feuille de salle
 +
 +    Cartels pour ses oeuvres
 +
 +    Transmission aux éventuels médiateurs
 +
 +    Construire des actions culturelles autour de ses créations
 +
 +
 +
 +
 +===== Contenu de la formation =====
 +
 +==== Organisation du monde de l’art ​ ====
 +
 +=== Acteurs et rôle ===
 +
 +=== Sphère marchande / non-marchande ===
 +== Les agents ==
 +Pour un artiste plasticien, un agent d’artiste joue le rôle de l’impresario dans les domaines du spectacle vivant ou de la cinématographie. Intermédiaire,​ il conseille et représente l’artiste dans ses démarches auprès des galeries, des institutions de diffusion, des amateurs, de la presse, voire des administrations.
 +
 +Il n’existe aucun cadre spécifique qui permette de définir précisément cette profession fondée sur la confiance. Les obligations respectives de l’artiste-auteur et de l’agent peuvent être définies par un contrat.
 +
 +« Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et en son nom » (Code civil, article 1984 al.1). Il permet à l’artiste-auteur de confier à un tiers (agent, galerie) la négociation des contrats, voire leur conclusion. L’artiste est lié par les engagements contractés par son mandataire dans les limites de son mandat.
 +
 +Source CNAP
 +
 +== Les galeries ==
 +Chaque galerie procède de façon spécifique. Le contact doit être établi directement avec le directeur de la galerie, par l’artiste lui-même ou par son représentant (agent). La galerie se rémunère par une commission sur les ventes. Elle peut vous demander l’exclusivité.
 +
 +Source : CNAP
 +
 +
 +
 +
 +
 +=== Les institutions ===
 +== centre d’art contemporain,​ centre d’art contemporain d’intérêt national ==
 +
 +Les premières expositions de nombreux artistes ont été portées par les centres d’art contemporain avant que leurs œuvres rejoignent les collections publiques du Cnap, des Frac et des musées ou celles, privées, des collectionneurs et des fondations.
 +Conçus comme des lieux de recherche et de création, les activités de ces lieux se déploient à travers un programme annuel d’expositions,​ des éditions et un travail de médiation auprès des publics.
 +Les premiers centres d’art contemporain ont émergé en France dans les années 1970. Ils présentent une grande diversité au niveau de leur histoire, taille, contexte géographique et sociologique. Leur champ d’action varie d’un lieu à l’autre, en fonction de leur financement et de leur situation, en centre ville, en zone suburbaine ou rurale.
 +
 +http://​www.dca-art.com/​centre-d-art
 +
 +En majorité subventionnés par des fonds publics (Drac, régions, départements,​ communautés d’agglomération,​ villes), la plupart d’entre eux sont des associations,​ bien que certains soient gérés en régie directe (régionale,​ départementale ou municipale).
 +Désormais, le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » peut-être attribué par la ministre chargée de la Culture à la demande de toute structure assumant un projet artistique et culturel d’intérêt général en faveur des arts plastiques (loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, ​ décret ​ n°2017-432 du 28 mars 2017 relatif aux labels et au conventionnement dans le domaine du spectacle vivant et des arts plastiques, arrêté du 5 mai 2017  fixant le cahier des missions et des charges relatif au label «Centre d’art contemporain d’intérêt national»).
 +Source CNAP : http://​www.cnap.fr/​navigation/​profession-artiste/​activite/​exposition#​node-153637
 +
 +
 +=== Les lieux  alternatifs ===
 +
 +== Squatts et 1/3 lieux ==
 +
 +
 +=== Logiques de travail collectif ===
 +
 +== Les collectifs d’artistes ==
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +==== Cartographie des lieux de diffusion, de résidence, de production et méthode pour les approcher, les démarcher… ====
 +La publication du ministère : 
 +{{ ::​223_residences_darts_visuels_en_france_2016.pdf |}}
 +
 +==== Construction d’un parcours de production ou de diffusion, scénographie et document de médiation, cartels, bio… ====
 +
 +=== Méthodologie de projets culturels ===
 +http://​www.cipac.net/​formation/​programme-2015/​projets-artistiques-et-culturels/​methodologie-de-projets-artistiques-et-culturels-2326.html
 ==== Partenaires financiers et opérationnels ==== ==== Partenaires financiers et opérationnels ====
  
  • elaborer_une_strategie_pour_produire_et_diffuser_ses_oeuvres.txt
  • Dernière modification: 2019/06/26 14:37
  • par Benjamin Labomedia