Outils pour utilisateurs

Outils du site


atelier_du_c01n_2021

Atelier du C01N saison 2021 - 2022

Semaine 1 : 9/9

Ce jeudi 9 septembre 2021, c'est après avoir survécu à l'attaque bactériologique d'un pangolin que la Labomedia est fière de reprendre son clignotement public en ouvrant grand les portes de l'Atelier du C01N ! Pour ce début de saison, l'Accueil est à l'honneur : Manu et Simon viennent de rejoindre l'équipe en tant que médiateurs numériques. Quand au public, c'est avec son lot de projets qu'il déboule apporter sa pierre à l'édifice : montage vidéo, maison autonomade, développement de code et découverte du lieu sont à l'honneur. Les amis des Portes Logiques, bien que difficilement audibles à cette heure, nous ont même rejoint numériquement depuis Quimper !


Avant même le Bit de Dieu, c'est S. qui amorce le mouvement vers le futur. Dégainant la puissante GPT3, le voilà qui fait parler sa machine ! Elle qui savait déjà nous reconnaître se rapproche encore d'un pas vers son but secret : diffuser l'utilisation conjointe de Python et de Blender comme solution à la paix mondiale.


C'est un autre S. qui poursuit le mouvement inertiel : voilà qu'en décodant une structure d'ARN, son ordinateur se met à chanter. Mais qu'aura la machine à nous dire de pertinent sur le sujet ? Le secret se cache-t'il dans la structure secondaire du brin ?


C'est encore le vivant qui communique, cette fois grâce au Lora. M., toujours, avance sur la possibilité de connecter les plantes aux réseaux internets. Le voilà qui nous permet même d'accéder à ses propres données depuis internet, mieux encore : en utilisant une technologie peu énergivore et démocratique. Pour accéder à ces données, c'est par ici !


G. voulait nous présenter sa dernière invention, qui permet de sauver le monde. Malheureusement, il l'avait oubliée.


C'est donc J. qui nous présente sa solution au problème : le design d'une maison nomade et autonome, qui mette l'individu au centre de son habitat. Aurait-on vu les pâles d'une éolienne tourner légèrement à cet instant-ci ?


Enfin, la course au futur se projette vers les 25 et 26 septembre. S. et M. nous présentent le festival éco-féministe RÉINVENTER SON MONDE qui aura lieu au 108 sous leur bienveillance. https://reinventersonmonde.fr/

À cette occasion, la Labomedia est heureuse d'accueillir pour ce mois, en résidence, deux artistes d'Occitanie qui collaborent avec le vivant :

Au CREDO, c'est le labomedium de Diane qui a éclos, apportant son lot de curiosités organiques. Ici se propagent bactéries, poussent graines et fleurissent idées, nous questionnant sur l'existence de la frontière du vivant.

En B7, ce sont Annlor et Dakota qui nous présentent leur axe de recherche : les plantes contraceptives et abortives, à l'usage des femmes et des hommes. En guise d'extra, c'est un secret qui se dévoile : ils sont au centre d'une insurrection de la Nature, qui mène une offensive acharnée à l'encontre des grosses pierres, armés de polypores amadouviers


Semaine 2 : 16/9

Savoir et connaître. Il en aura fallu, des questions, des essais, des erreurs. Mais ça y est ! Les machines à nouveau s'animent. L'Imprimante 3D déjà, qui s'active à bâtir. La découpe laser ensuite, encore balbutiante, mais qui découpe hardiment dans le contreplaqué. La rastérisation pose encore quelque problèmes, mais l'on avance.


Bien que ses yaourts au chocolat aient manqué de succès, c'est avec joie que J. nous présente tout son savoir faire en matière de résilience. À l'aide d'une bombe contact, il a ressuscité une souris d'ordinateur, pourtant destinée au rebut. Il semblait penser qu'il ne s'agissait que d'un détail. Mais n'y a-t'il pas derrière ces petits rien un geste d'avenir ?


De retour, M. a doublé ses capacités ! Pour s'informer sur l'environnement, c'est désormais deux capteurs qui sont reliés à son Lora. Son nouveau cheval de bataille : l'étalonnage, ou comment harmoniser les dispositifs pour en tirer des connaissances adéquates.


S., à l'aide de J., continue de taquiner l'intelligence artificielle. Là encore, on se questionne. Ou plutôt on questionne la machine : connaît-elle Labomedia ? Oui ! C'est, paraît-il, une structure qui défend le droit des robots ! Mais il faut avancer prudemment : le robot facture ses réponses !


V. produit du matériel pédagogique ! Dans l'idée simple de montrer la bêtise de la machine, il utilise l'Imprimante 3D pour créer un compteur binaire analogique. Mais sous leur apparente simplicité, il paraît qu'en grand nombre, ils permettent à la machine d'apprendre à apprendre !


Enfin, M. poursuit son objectif des OAVL. Armé du langage Python, il continue de développer son logiciel d'élaboration de repas sains, adaptés aux pathologies des gourmands. 136 aliments et 13 vitamines passés au fil du savoir. Bientôt dans vos assiettes ?


Semaine 3 : 23/9

Bien moult petits cœurs qui cogitent étaient présent ce jeudi à l'Atelier du C01N. Quoi de mieux pour se réchauffer en ces temps troubles ? Sans plus attendre, petit tour de tous ces projets qui les ont mus.


M. et S., Conseillers Numériques au service de la France, nous présentent leur projet. Plus précisément, les tutos qu'ils ont en ce jour réalisé : comment prendre rendez-vous avec la CAF par internet, comment prendre en main son smartphone ? Le train de la relance est en marche !


C'est un bien peu commun hobby que nous dévoile S. : son plaisir secret ? Dessiner les paysages qu'il traverse au dos de ticket de caisse. Si vous saviez… Mais voilà le hic : parfois la mémoire flanche, et cet arbre que l’œil a saisi l'espace d'un instant : qu'en est-il de son ombre ? Alors pour aide-mémoire, voici l'idée : utiliser l'Imprimante 3D pour reconstruire la scène et pouvoir la revivre, du bout de la mine.


A. s’attelle à sa nouvelle équation : polystyrène + cintre + aimant = électricité. Après 6 ans de prototypage sur son éolienne libre, le voilà qui fait un retour aux sources, aux sources de tension. C'est sur ses frêles épaules que repose désormais la dure mission : nous tenir au courant.


Artiste plasticien, sculpteur, metteur en scène, N. prend la parole aujourd'hui pour nous parler de son travail. Au centre de ses questionnements : l'image, l'image dans un monde en guerre, qui nous rapproche des autres et pourtant, pourtant, nous éloigne, banalise, et nous déconnecte des vrais enjeux, de ce que cela fait, ce que cela fait d'être de l'autre côté de l'écran


T. est décidément en avance sur son temps. À l'heure où la livraison à domicile explose, c'est le temps lui-même qui lui est livré à domicile. À l'aide d'un Arduino, il a branché un réseau de LED qui lui affiche les horaires du prochain tram directement at home. Plus de raison de rater son tram ! Quoique…


M. est de retour du futur. De ce que nous avons compris, il a réparé la Gateway, ce qui lui permet d'analyser les métadonnées radio depuis TTN. Sous ces travers high-tech, c'est toujours la question de l'accès aux données environnementales qui sont posées; le projet suit son cours, pas à pas.


Excellent Bit de Dieu de la part de B. ! À 18h01, dans un élan créateur surpuissant, le voilà au centre d'une performance sans égale : il vient de mettre le feu à la découpe laser. C'est dans un calme olympien que l'extinction prend lieu. La pige laser incinérée, B. prend congé avec panache.


V. vient de terminer son compteur binaire analogique. Manipulé avec délicatesse, le voilà qui entraîne les retenues avec grâce. Mais il arrive qu'un bit saute… Il semblerait que le problème soit cette fois purement mécanique : un contrepoids manque aux compteurs pour stabiliser leur centre de gravité. Diantre ! Pas de solution numérique ?


J. est bien timide, dans ses souliers de plomb. Il esquivait la présentation depuis trop longtemps, mais nous finîmes par l'avoir : son esquisse de maison, son petit projet ? Excusez du peu ! Pas moins d'une centaine de vues en coupe, présentant matériau par matériau l'architecture et la philosophie, en 3 axes, du principe.


S. prépare halloween a sa manière. Il étudie en ce jour la position des squelettes dans l'espace. Difficile de faire en sorte que la machine les suive parfaitement. Des fois elle inverse la position de deux d'entre eux, un peu comme s'ils se téléportaient… Paraît-il qu'il y a beaucoup de glaciation.


Z. a apporté des raisins de son jardin ! Un peu jeunes peut-être. Il intervient actuellement avec du public sourd, sur un atelier musical, ce qui nous permet d'en apprendre plus sur la manifestation du handicap. Assez impressionnant, son dispositif permet de contrôler du son en bougeant sa main dans l'espace, un peu à la manière d'un thérémine.


atelier_du_c01n_2021.txt · Dernière modification : 2021/10/07 16:31 de Simon Deplat