Expo Collégiale 2018/2019

Une exposition à propos de réseaux et d’interconnexions.

Rendant hommage au Cabinet de Curiosités (qui fût, jusqu’à l’avènement au XVIII eme siècle des grands musées spécialisés, un lieu de croisement des savoirs), mêlant documentaire et onirisme et défendant l’idée d’un art en prise avec le monde, l’exposition fait dialoguer la création contemporaine avec les sciences et techniques, la littérature, la musique, les pratiques amateurs ou l’action collective…

  • réservation du BOL du 13 au 28 novembre.
  • Montage du 8 au 28 novembre 2018 (soit 2 semaines ½ incluant un 1er temps de travail pour les équipes techniques de la ville en fonction des besoins de scéno, puis votre installation)
  • Exposition du samedi 29 novembre au dimanche 20 janvier 2019 (on reste sur 7 semaines d’exposition)
  • Démontage à partir du 21 janvier 2019.

Les collatéraux

  • Physarum Polycephalum
  • Siphonophorae
  • fourmilière
  • Neurones
  • synthétiseur modulaire artisanaL
  • audioneural network
  • Anna K
  • cartographies du présent
  • Mesh
  • Laperco
  • La maison tentaculaculaire
  • Atlas critique d'internet
  • Serveur Minitel

La nef

Concevoir et construire collectivement au centre de cette église, à base de matériaux de récupération, un espace de rencontre et de dialogue (ateliers, concerts, conférences, projections).

Explorer la thématique du tissage, symboliquement liée au thème de l'exposition, éventuellement en y installant un métier à tisser (qui ferait le lien avec le métier Jacquard, ancêtre de la programmation, ainsi qu’avec le début de l’industrialisation et l’apparition du ludisme) et en quadrillant de fils la nef centrale.

Imaginer des dispositifs mécaniques ou électroniques produisant lumières et/son pour faire vivre cette structure.

Ces premières pistes sont ouvertes à toutes autres suggestions. Cette partie collaborative de l’exposition bénéficiera d’un budget de production global d’environ 1500 euros.

  • Segolène et Cécile : tente à pulls
  • Philippe : nuage de fil de laine
  • Olivier M : projection vidéo

Le principe de curation pour cette partie de l'expo consiste à accepter les propositions qui seront prises en charge et mis en œuvre par des individus volontaires et responsables. Ça prendra la forme d'un atelier modulable au sein duquel les artistes pourront exposer leurs œuvres ou terminer en public leur créations.

  • Philippe : Réseau urbain : dessin de route sur étendue de cartons (clin d'oeil aux labyrinthe des églises.
  • Philippe : mise en place de tables, chaises, socles
  • Un atelier Shell / Linux
  • Un atelier théorie des capteurs (LaPerCo)
  • Shoï: proposition de live en multi-streaming sur place, je produis du son et mixe des sources émanant de divers coins de france et/du globe terrestre. sur une heure, diffusion en 4 points separés ou deux stereos croisées, a voir. je participe deja a ce genre d'experience (GIASO d'apo33 > http://apo33.org/index.php/fr/2013/02/13/g-i-a-s-o/ ); a la difference du placard, plusieurs flux arrivent en meme temps et c'est mixé en direct. en parallele, un chat peut etre ouvert, alimenté par les musiciens et/ou public, et projetté sur ecran dans l'eglise.

en week end un apres midi? je contacte quelques personnes pour caler dispos et faire propositions concretes de line-up. avant tout verfier qu'il y a une connexion stable sur place.

  • Max: au choix en fonction de l'avancement et de mes dispo :
    • Production d'un ou plusieurs sémaphores
    • Acquisition d'un jeu de données caractérisé (une banque d'image) à partir d'un sémaphore motorisé
    • Tentative d'apprentissage non supervisé sur un sémaphore motorisé
  • Segolène : Tente à pulls (en prix libre chez Emaüs)
  • Barbara : Mobilier Hophophop
  • Shoï : Clavecin electrique de jean baptiste de la borde » l'idee premiere est de mettre en place un dispositif complexe et leger illustrant un reseau fonctionnel et evolutif: c'est une mise en réseau d'installations autonomes et polymorphes. Comme un dispositif d'écoute. L'installation centrale est chargée de rendre compte aux publics via casques et écran, des diverses installations et créer des interactions entre elles par un systeme de clavier “d'écoute”relié à toutes les installations des volontaires de la Labo.

Les installations en autonomies pourraient être suspendues, les autres nécessitant intervention du public au sol. Elle fonctionne avec un nombre indeterminé d'installations, tout n'est qu'une question de cables à tirer. A reflechir si ce reseau à regroupement central pourrait etre envisagé avec des mises en serie de certaines installations qui se modifieraient les unes les autres. Le public devra pouvoir mettre en écoute un nombre conséquent d'installations en simultanée et passer des unes à d'autres, générant un flux de résultat tantôt aléatoire et monstrueux, tantôt construit et cohérent. Moyens: installations-génératrices de signal livrées par leurs concepteur-trices + arrivées electriques + cables de liaison + cable metallique pour rigidifier les liaisons + clavier midi + ecran grand format + rasberry/PD + epanoui sorties casques et casques ou petites enceintes amplifiees + simulation de metier à tisser-clavecin (bois? metal? armature de piano?

  • Gaziel: Tour chappe Semaphore : premier cyber hacking financier 1853. Robot qui crie semaphore_projet
  • Zoltan : Live Control Z
  • Rémy : Relations de pouvoirs entre les aigus et graves : mise en réseau d'identités sonores individuelles et personnelles en 6 “sons” qui défini une identité collective (chacun des sons de l'individu font référence à l'espace privé mais aussi public sur une période de date de naissance + ou moins Age).

Dispositif : au 9 / 10 / 2018 titre “ les invisibles” 1 - le son n'est qu'une trace 2 - la trace peut être réactivée pour recomposer une identité 3 - l'identité repose sur les réseaux de “mémoires sonores” (langage, environnement sonore, évènements datés….) 4 - l'identité sonore n'a pas d'existence, le son en est seulement la trace.

L'installation met en évidence un réseau immatériel de mémoires sonores

  • Identité sonore personnelle : (carte d'identité sonore 1 composée de 6 sons)
  • Voix (un son) + Un Fait sonore (évènement) actuel + un fait sonore (évènement) autour de la date de naissance + un fait sonore intervenu avant la naissance mais présent en mémoire + un son familier d'aujourd'hui + quelques mots (type message, lecture…)

Exemple de mise en forme (suivant les contraintes) 1 - 6 enceintes amplifiées autonomes 2 - 1 valise et 6 petites enceintes amplifiées 3 - Installation en spirale au sol ou en espace

L'ensemble des cartes d'identité (6 sons * nombre de participants) = base sonore Diffusion aléatoire des sons issus des cartes d'identité sonore sur un ensemble de HP disposés en spirales montante (du grave à l'aigu) (Dislocation des identités) Et Régulièrement diffusion simultanée, (inter-action) des cartes d'identités sonores (identité collective brouillée) Besoin : un ordinateur 1 carte son (6 sorties) _ base sonore gérée par l'ordinateur + 3 amplificateurs stéréo ou Pièce réalisée sur Reapper (linux) avec spatialisation des sons sur les 6 haut-parleurs (Grave, médium, aigu, sur aigu + 3 amplificateurs stéréo) Diamètre de base de la spirale : 4 m hauteur spirale 3 m

Pièce évolutive alimentée par des enregistrements au cours de l'exposition

                  /././     
  • Damien : réseau optique pour les lunettes à cœur.
  • Benjamin : automate cellulaire ex : jeu de la vie (complexité, émergence, auto-organisation)
  • Nico : Forme de réseaux sociaux
  • Benjamin : Synchronicité du monde a cause de la mise en réseau.
  • Sego : les palais de la mémoire
  • Rémi : les Shadocks et leur chapeaux https://www.youtube.com/watch?v=5WJxtkgf07U
  • Philippe : peinture monumentale sur Différentes tables, tables basses, assises de ça : http://biochemical-pathways.com/#/map/1

Réunion suite 09 octobre 2018

  • Reactable bac à sable plans historiques de la ville
  • Métiers à tisser
  • Shoï : relier tout les dispositifs à un système comme un clavier qui permet de faire du ON / OFF : comme un métier à tisser de diffusion : comment faire en sorte que les gens captent qu'ils activent un truc ? câblerie apparente code de couleur sur les câbles
  • Mettre les jouets en réseau
  • “Histoire” racontée par l'installation centrale, nécessité d'un espace de travail pour ateliers, lieu de convivialité
  • 3 semaines sur place pour finir des installs
  • Planning à faire sur ateliers dans les 8 jours
  • Dispositif simple qui puisse être mis en réseau avec lui-même : une entrée une sortie, dispositifs qui se branchent les uns aux autres > cybernétique
  • Fabriquer une paire de lunette à la place des verres réseau optique, observer des sources lumineuses pour voir des coeurs
  • Jeremy : Télégraphe de chappe : techno existante pour reconnaissance des messages du sémaphore + premier cyberhack semaphore_projet
  • Sylvain : Des minitels créer des images > afficher sur écran les dessins des gens
  • Julien : Neuronium resonator fabriqué à 30 ex, synthèse sonore à base de réseau neuronal
  • Phil : couvercles de poubelle à repérage en réseau
  • Machine de rindegoldberg The way things go Fischli and Weiss https://www.youtube.com/watch?v=GXrRC3pfLnE
  • Mobilier : réseau cristallographique : même forme garde les mêmes proportions, et/ou table avec pieds de différentes tailles, peinture des tables, réseau de lignes noires avec robot : réutiliser lino de xavier https://girxavier.wordpress.com/2018/04/27/formule-laser-3000-v-0-1/#jp-carousel-1793
  • Ségo : Pierres type quartz : donne à voir, galène
  • Réseau urbain : il existe lino avec dessin de route, étendue de cartons
  • Motif au sol de labyrinthe type Chartres

Ateliers ?

  • Coopérette éduc pop autour de la question des réseaux, jeu des cordes
  • L’histoire des réseaux sociaux indépendants / alternatifs
  • Atelier coutures de pochettes d’invisibilité
  • Atelier synthétiseur modulaire
  • Atelier bonnes pratiques du réseau, sécurité, intimité numérique
  • Atelier parents enfants robotique
  • Atelier capteurs la perco : géranium vivace faux fond
  • 20h > Open atelier un jeudi soir là bas
  • 2 SITA
  • La perco 3-4 ateliers
  • Conférence projections
  • Performance noise autour de la musique en réseau
  • Temporalités pour perf : + dimanche aprèsm
  • ??? médiation le matin, combien d'écoles ? > dossier de médiation

concert-performance

  • Shoï: proposition de live en multi-streaming sur place, je produis du son et mixe des sources émanant de divers coins de france et/du globe terrestre. sur une heure, diffusion en 4 points separés ou deux stereos croisées, a voir. je participe deja a ce genre d'experience (GIASO d'apo33 > http://apo33.org/index.php/fr/2013/02/13/g-i-a-s-o/ ); a la difference du placard, plusieurs flux arrivent en meme temps et c'est mixé en direct. en parallele, un chat peut etre ouvert, alimenté par les musiciens et/ou public, et projetté sur ecran dans l'eglise.

en week end un apres midi? je contacte quelques personnes pour caler dispos et faire propositions concretes de line-up. avant tout verfier qu'il y a une connexion stable sur place.

  • Mairie d'Orléans : Chloé Laffage, chargée de mission Arts plastiques et visuels/Direction de la culture, des arts et de l'économie créative.

Contact : chloe.laffage[,,]orleans-metropole.fr/ zero2.38.79.21.07

  • Muséum d’Orléans : Laure Danilo, conservatrice responsable du Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE)

Contact : zero238549367 – laure.danilo[,,]orleans-metropole.fr https://twitter.com/MuseumOrleans https://www.facebook.com/MuseumOrleans/

  • Collégiale de Saint Pierre le Puellier : David Davoust : Régisseur

Contact : david.davoust[,,]orleans-metropole.fr / zero2 38 68 30 93

Olivier

  • AD/curateur :
  1. Il décidera ce qu'on garde, ce qu'on jette de la foire aux idées
  2. il contactera les artistes
  3. Il produira un document synthétisant les recherches
  4. il présentera à la mairie le projet
  • Graphiste
  1. Il réalisera l'affiche
  2. il réalisera le catalogue/livret
  • Artiste
  1. il présentera son projet La Maison Tentaculaire

Philippe

  • Il modérera pour la Labomedia l'élaboration l'oeuvre colléctive de la nef.
  • Les réseaux : biologiques, atomiques, cartographiques, techniques, sociaux…
  • L'ambiance onirique : contes de fées, ciel étoilé…
  • structure monumentale et projection vidéo dans la partie supérieur du vaisseau central.
  • espace dédié aux ateliers, conférences, concert au sol dans le vaisseau central.
  • exposition d'une douzaine de pièces dans le collatéral.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_type_d%27%C3%A9glise

structure monumentale

Réalisée avec des fils (de laine ?) elle s'étire des collatéraux jusqu'aux hauteurs du vaisseau central. Cette strcurure permet de joindre symboliquement les œuvres exposées, créer un toit à l'espace atelier, intercepter des pixels de vidéos.

projection vidéo

Made in Morvan et +. Sur fond noir de pixels blancs se baladent.

ateliers, conférences, concert

  • Des ateliers récurrents à destinations de visiteurs (les mercredis et samedis après midi ?)
  • Délocalisation des openateliers ?

12 pièces

Les pistes de Marine

Je suis plutôt convaincue par toutes ces propositions de réseaux, il y a pas mal à faire on a de la matière ; reste à se caler sur l'organisation spatiale et temporelle de l'exposition - Quelles œuvres en évolution (par exemple les pulls de Segolene) et où les placer ? - Quels ateliers , à quel moment , où les situer, en rapport avec des oeuvres “statiques” en particulier ou bien les résultats d'ateliers seront ils exposés aux cotés des autres oeuvres - Le délire toile d'araignée me fait penser qu'on peut tenter de faire sortir le thème du bâtiment et imaginer des ficelles (ou autre matériau) en toile à l'extérieur du bâtiment > avec des ampoules ca peut rappeler la guirlande de Noel ? - Aussi : est ce qu'on fait que des œuvres crées pour l'exposition ou bien est ce qu'on peut inviter des artistes qui ont travaillé sur ce thème ? - Peut être qu'on peut davantage préciser ce qu'on veut exprimer dans le concept de réseau : perso j'appréhende comme soit ce qui permet de faire de la communication/connexion/lien/échange/transmission de messages entre des pôles ; soit la forme du réseau dans le sens les directions que prennent les circuits du réseau > en mode carré , sinueux, tout tordu, tout droit ;

Les pistes de Benjamin

Le 9/7/2018 11:35 Benjamin dit Mes dernières réflexions (…) m'avaient emmenées dans “le foutoir rhizomatique de mère noël”, un contrepoint aux traditionnelles expositions contemporaines en imaginant que l'on “remplit” la collégiale avec une multitudes de propositions issues des uns et des autres (nous, nos adhérents, les personnes contactées par Olivier) que l'on relie avec des fils physiques et conceptuels : un tas généreux d’œuvres existantes et nouvelles, sous un régime communiste : on partage le budget de prod au prorata du poids de chaque install :) … la scénographie de l'accumulation comme symbolique de notre obésité informationnelle et matérielle …

Internet

<del>* World brain webdoc : World Brain traite de l’architecture des data centers, de l'intelligence collective des chatons, du trading à haute fréquence, de la survie dans la forêt à l’ère de Wikipédia, du bricolage de rats transhumanistes… http://worldbrain.arte.tv/#/
* Hexen 2.0 « HEXEN 2.0 » étudie l'histoire de la recherche scientifique derrière les programmes gouvernementaux de contrôle des masses, tout en explorant parallèlement les histoires des mouvements populaires et de contre-culture. « HEXEN 2.0 » cartographie, dans ces contextes gouvernementaux et militaires issus de la seconde guerre mondiale (WWII) aux Etats-Unis, l'évolution simultanée des sciences exactes et sociales au travers des développements de la cybernétique, de l'histoire d'Internet, de la montée du Web 2.0 et de la concentration grandissante d'intelligence, et des implications pour de futurs systèmes de manipulation et contrôle social. http://www.festival-gamerz.com/gamerz13/#treister https://www.suzannetreister.net/HEXEN2/HEXEN_2.html
* Radio Mycelium Martin Howse https://fo.am/radio_mycelium/ Mycelium network society http://myceliumns.net https://libarynth.org/parn/radio_mycelium</del>
* Atlas critique d'Internet Louise Drulhe http://louisedrulhe.fr/lab/ http://internet-atlas.net/

* Luce Moreau - série Nature Ordonnée http://www.festival-gamerz.com/gamerz13/#moreau

  • Réseau des tuyaux et câbles de la ville d'Orléans en 3D : visualisation, promenade
  • Automate Cellulaire Stephen Wolfram https://wolframscience.com/ A new kind of science + patch Max MSP

Wikipedia sur Nöel https://fr.wikipedia.org/wiki/No%C3%ABl

Evénéments

  • Repas de noêl
  • Concert en réseau
  • Atelier couture
  • Projection world brain

Les pistes d'Olivier M

Le 10/7/2018 00:39 (..) Dans cette idée qu’il y est de la présence (plus ou moins) permanente et des échanges sur place, ce qui en soit me semble fort intéressant, peut-on penser à des gens/structures qui pourraient avoir l’usage d’un lieu de travail/rencontre pendant la durée de l’expo (association en manque de local, artistes en résidence par exemple, avec un lien au reste de l’expo) ? Le 9/7/2018 20:23 L’ambiance foire/brocante ça m’inspire moyennement, ou alors faut y aller franchement : démonstrateurs de foire, musique, jeux qui clignotent, vin chaud, barbe à papa… Du coup ça ressemblerait un peu à Eniarof, et on revient au problème du budget. Ou alors on réduit la scénographie à une multitude de planches sur tréteaux et de couvertures posées au sol… Pourquoi pas (mais ça ne règle pas la question de : y’a quoi sur ces couvertures et ces tréteaux?). Ce que j’imagine autours des réseaux/interconnections est en effet assez différent (tout en étant pas, comme tu as une légère tendance à les caricaturer sans pourtant les visiter, une “traditionnelle exposition contemporaine”). On est ok sur le principe de dépasser les distinctions du type professionnel/amateur, maintenant pour avancer on doit s’entendre très concrètement sur la liste des choses qui seront dans cette expo pour pouvoir s’accorder sur ce qu’il y a à faire et dans quel ordre > se coordonner avec les différents participants, vérifier que les trucs qui doivent fonctionner fonctionnent, le cas échéant les faire fonctionner, combien ça coûte, comment installer/éclairer tout ça, lister le matériel et les frais nécessaires, rédiger des textes… Voilà en tous cas, dans la perspective réseaux/interconnections, qq choses qui pour ma part m’intéressent et me semblent faisables :

- un moulage de fourmilière (on peut en acheter sur e-bay pour entre 200 et 500 dollars, port compris > peut-être que le muséum serait intéressé pour financer et le conserver ensuite?)

- des projections au plafond de la nef de réseaux divers : web, constellations, neurones, atomes, nuées d’étourneaux… (j’en ai en stock, éventuellement à compléter > prévoir deux projecteurs, un à chaque bout de la nef > labo ou bien la mairie est équipée ? > budgétiser car ça veut dire longue immobilisation/usure de lampes).

- culture de blob (kits de culture en vente sur le web pour 40 euros pièce, apparemment très facile à cultiver)

- la grande carte chimique du fonctionnement d’une cellule proposée par Vincent ? http://biochemical-pathways.com/#/map/1

- Julie Verin à fait des trucs avec des fils et des mots qui me semblent tout a fait dans le sujet : l’inviter à faire un truc ?

- j’ai envoyé un mail à l’assistante d’Edgar Morin, un très vieux monsieur (98 ans) et grand penseur de la complexité (>conférence?) mais il faut une demande plus précise avant de savoir si il est ok/à quel prix…

- des trucs de bureau d’étude ? (Nico ramène ce qu’il a au labo demain)

- les abeilles de Luce ? (on s’éloigne un peu mais ça peu coller je trouve…)

- Lucien me dit qu’il y a des trucs de Art Of Failure qui peuvent aussi coller (?)

- Catherine Lenoble et son édition Anna K (éditions HYX) ?

- pour ma part ça m’intéresse de mettre en forme quelques panneaux documentaro-poétiques un peu dans l’esprit du premier doc que je vous ai envoyé sur le thème.

- exposer un de ces synthé modulaires d-i-y plein de câbles (plus éventuel concert?) me semblerait également intéressant (y’a ce mec à Toulouse qui en fait de très beaux mais pas sûr qu’il puisse les immobiliser tout ce temps, et je sais pas si ça musique est intéressante > d’autres options?)

- exposer le projet de l’amipo/un serveur d-i-y (réel ou fictif?) me semblerait également assez cohérent

- Louise Dhrule

- qq dessins de Ségo + ce réseau sanguin brodé qu’elle à réalisé avec une artiste de Tours ?

- Radio Mycelium/Mycelium Network Society ? (exposer quoi ? sous quelle forme ?)

- Julien Salaud ? (pas joint pour l’instant…)

- les magnifiques premiers dessins de neurones de ce prix nobel du début du siècle doivent être libre de droits aujourd’hui, mais faut les trouver en HD…

- j’aimerais bien aussi faire 1 ou 2 grands dessins sur le sujet.

- les 3D des réseaux de la ville ? (> qu’en faire ? mis en forme comment ?)

+ Il y a cette idée de pièce centrale à base de fils/interconnections, qui serait une pièce revendiquée Labo/collaborative, mais qui pour l’heure n’est pas définie : un jeu auquel les visiteurs peuvent contribuer ? Intégrer de la robotique (des trucs qui bougent et se déplacent ?) et de l’interactivité là dedans ? En faire un grand instrument ? > je trouve que les dimensions interactives et sonores sont peu développées pour l’instant > on devrait se concentrer là dessus > comment les visiteurs peuvent apporter de nouveaux éléments ? déclencher des trucs à distance avec leur telephone (ou autre) ? > on amplifie les sons que ça produit ? Le truc du tricot est intéressant aussi…

Par ailleurs, je trouve que ce serait bien d’avoir un doc imprimé (gratuit/payant ? > ça suppose en tous cas un peu de prod) que les visiteurs peuvent emporter…

Le 06/07/2018 12:42 Olivier à envoyé un mail à direction[arobase]diffusingdigitalart.org, Eternal Network <contact[arobase]eternalnetwork.fr>, M2F Créations - Lab GAMERZ <contact[arobase]lab-gamerz.com>, La Mire <lamire.artsvisuels[arobase]yahoo.fr>, Yves Duranthon <yvd22[arobase]free.fr>, Verin Julie <julie.verin[arobase]gmail.com>, Julie chez Néon <julie[arobase]chezneon.fr>, Emmanuel Cyriaque <ecyriaque[arobase]editions-hyx.com>, Paul Destieu <pauldestieu[arobase]hotmail.com>, chloe.desmoineaux[arobase]live.fr, Nicolas Royer <nicolas.royer[arobase]un-projet.net>, Sengthevanh Bouapha <sengthe[arobase]gmail.com>, diondamien[arobase]gmail.com, benjamin[arobase]labomedia.org, Sammy Engramers <engramers[arobase]yahoo.fr>, Vincent Aucagne <vaucagne[arobase]gmail.com>, contact[arobase]chloelequette.fr, Filipi <philippe[arobase]labomedia.net>, c3ciL3du22 <marine.huaman[arobase]yahoo.com>

Bonjour, vous avez contribué d’une manière ou d’une autre aux échanges autours du projet présenté par Labomedia pour le futur espace d’exposition et d'ateliers des Vinaigreries à Orléans et nous avons donc abordé ensemble la perspective d’une programmation transversale et collégiale. L’appel d’offre est toujours en cours (notre proposition est présélectionnée) et Labomédia est par ailleurs invitée à exposer à La collégiale St Pierre Le Puellier à Orléans (300m2 environs) : nous voyons là l’opportunité d’expérimenter de premiers échanges dans ce sens. L’exposition s’axera d’ailleurs autours de la notion de réseaux/interconnexions, dans un premier temps dans son acceptation la plus large (biologiques, géologiques, cartographiques, techniques, sociaux), l’idée pour l’heure étant de constituer une liste des possibles avant d’effectuer des choix en fonction des contraintes de budget et de cohérence de l'ensemble (qui abordera néanmoins cette notion autant sous l’angle des sciences et des techniques ou qu'artistique) > si vous connaissez/soutenez des recherches/œuvres en lien avec cette thématique, nous serions donc ravis d’intégrer vos propositions à cette réflexion… En l’attente de vos retours, Cordialement. OM escapologique.net agentliquide.com P.S 1 : quelques-unes des pistes envisagées : - Louise Druhle - Julien Salaud - moulages de fourmilières - Suzanne Treister - Bureau d’études - Mycelium Network Society P.S 2 : pou info, le budget sera de 10.000 euros environs (ce qui est fort peu au regard du nombre de m2!)

Le bâtiment qui respire ça m’a fait penser à Brazil :

Le thème des nuées et des bancs :

Une œuvre de Sarah Zee :

Les mind-maps peuvent également faire une base intéressante pour des ateliers/créations collectives avec des amateurs

D'autres pistes en PDF pistes.pdf

Les pistes de Sainte Anne

le pull de Noël

Les pistes de Ségolène

Pour le chœur : installation de Cécile Cluzan : un “pavage” de pulls agencés en quinconce (les pulls sont ouverts mis à plat et s’emboîtent les uns aux autres), qui forme une tente suspendue multicolore accueillante Elle pourrait être le point de départ d'un réseau de fils distribuant les différents espaces d'exposition Elle pourrait être aussi l'objet d'ateliers couture interactifs avec le public (à espacer dans le temps /une fois par semaine par exemple) comme le proposait Philippe, où l'on pourrait développer la tente dans l'espace d'exposition aux fur et mesure des ateliers.

photo à venir

On pourrait habiller quelques murs et une colonne d'une matière (mousse, pelouse en rouleau (CF l’œuvre de Ségolène) ou structure gonflable) pour rendre un espace de la collégiale plus organique comme des tronc d'arbres, artères, l’intérieur d'un corps etc.

On pourrait veiner cette peau de tubes dans lesquels on pulse de l'air pour gonfler des ganglions, respirer des poumons.

les pistes de Philippe

Foire aux idées

Neige, froid, Noël, Contes et légendes ( Ansel et Gretel, père Noël, Alice au pays des merveilles), cadeaux, Marché de Noel, Pop Corn, friandises

Storytelling

Le Père Noël habite au Mont Gerbier de Joncs et livre ses cadeaux en radeau via la Loire.

Des robots remplacent les lutins.

Il neige de temps en temps.

Les Œuvres/les pistes

Le radeau

Après la performance de 10 jours sur la Loire puis l'expo à Loubiana (Slovénie) le « Projet bidons » est montré à la collégiale.

C'est ce radeau qu'utilise le père Noël pour distribuer ses cadeaux.

Les robots

Nous pourrions lancer un concours de robots aux adhérents de La Labomedia.

Fabrication des carter grâce aux cubis qui forment la base du radeau.

Socle : roue + batterie + Arduino + capteurs d'obstacles : plein de robots chez nos cousins chinois d'AliExpress®

Serveur pour un Letsrobots.tv

en relation avec la neige, les robots pourraient ramasser/pousser/autre la neige artificielle , pour qu'elle refasse un 'tour de circuit'.

Le chalet des marchés de Noël

Édification d'un chalet en pain d'épice à taille d'enfant.

Possibilité de fabriquer et cuire sur site les pains d'épices.

acheter des génoises/ Prosper et les faire coller au chocolat chaud pour monter des murs et réaliser la maison.

stocker les emballages déco en pâte a sucre ( sucre glace + colorant)

Proposer aussi un stand de barbapapa qu'on mettrai en parallèles des bustes d'O.Morvan.

L'aire de jeux

{{::chateau.jpg?400|

Récupération de jouets mis à disposition des enfants.

La neige

On peut simuler la neige qui tombe avec

- des plumes (allergène),

- des billes de polystyrène (toxique),

- du riz soufflé (pourquoi pas).

- du pop-corn

- confetti blanc ( machine emporte pièce, recyclage de papier)

la neige peut être remontée par la technique d'un tapis roulant (comme dans les mines) ou par un souffleur de jardinage (bruyant)

Une projection peut remplacer les éléments physiques.

- découpe + cache

- vidéo (CHDH?)

L'usine de fabrication de jouets

Dans la tradition de Macko Moulage, les enfants fabriquent eux même leur jouet en plâtre.

Baby Duchamp

Architectures enfantines

Archéologies

En parallèle d'objets issus du fond archéo local choisi pour leur pertinence par rapport au thème abordé (cuisine, jeux…) On place une camera de surveillance, et l'arbre de Noel Vigipirate montrés comme des reliques d'un passé révolu.

Bestiaire

Les rats de Jacques Victor Giraud

Les animaux naturalisés du muséum

Événements

Les lectures avec Serres Chaudes, Vicky Lourenço, Hugo Zermati

Les concerts avec Anton Mobin, Mathias Abbrumer

Partenariats

Frac Muséum Musée des beaux arts Archéologues d'Orléans

  • expocollegiale2018.txt
  • Dernière modification: 2018/11/08 13:15
  • par serge