Mise en place d'une RaspberryPi robuste

Préalable:

-Choisir OS (OS généralistes: Raspbian, Raspbian Lite (sans interface graphique), Ubuntu MATE, Media Center: OSMC, LibreELEC)

-Télécharger une image disque (peut être long)

-“Graver” une carte SD (en ligne de commande avec dd (attention à choisir la bonne partition), avec GParted, avec Etcher)

Si le mode d'utilisation de la RaspberryPi nécessite ni écran ni clavier, il faut modifier quelques fichiers pour pouvoir se connecter en SSH au démarrage de la Raspberry:

- créer un fichier nommé ssh ($ touch ssh) dans la partition boot de la carte SD

Sur les Raspberry Pi, le système d'exploitation se situe sur une carte SD. Si l'OS n'est pas arrêté par une commande usuelle (telle que “$ shutdown ”), la carte SD peut être endommagée (certains fichiers comporteront des erreurs); il n'y a plus qu'à réinstaller l'OS sur la carte.

Conseil: choisir une carte SD de bonne qualité (par exemple SanDisk)

Première étape pour une extinction sûre:

Ajouter un bouton “marche-arrêt”

-choisir un GPIO (General Purpose Input Output: broches de communications du microordinateur avec le monde extérieur)

-souder deux fils avec un connecteur femelle aux bornes d'un bouton-poussoir

-ajouter éventuellement des résistances de pull down ou de pull up (ne semble pas nécessaire mais plus sûr)

-écrire un fichier de gestion des événements des GPIO

-écrire un démon qui rendra le script actif et modifier le script d'init pour lancer ce démon au démarrage du système

Ici une page formidable: https://www.raspberrypi-spy.co.uk/2015/10/how-to-autorun-a-python-script-on-boot-using-systemd/

Rendre l'OS robuste en le configurant en lecture seule

. Cela consiste essentiellemnent à :

-enlever les paquets et services inutiles

-supprimer le filesystem check et la swap (à faire: examiner si cela dégrade significativement les performances)

-supprimer cron ⇒ installer ntp si besoin

-placer les fichiers temporaires (log, etc…) dans la RAM. Les fichiers de log pourront être consulté grâce à logread

-changer les droits d'utilisation en lecture seule

Troisième étape (prospective): Ajouter un circuit qui assure une réserve d'énergie le temps de l'arrêt (par exemple un condensateur)

Liens:

https://petr.io/en/blog/2015/11/09/read-only-raspberry-pi-with-jessie/

https://k3a.me/how-to-make-raspberrypi-truly-read-only-reliable-and-trouble-free/

https://idmedia.no/general/make-raspbian-read-only/

http://hallard.me/raspberry-pi-read-only/

https://learn.adafruit.com/read-only-raspberry-pi/

Bouton ON OFF

https://howchoo.com/g/mwnlytk3zmm/how-to-add-a-power-button-to-your-raspberry-pi

http://espace-raspberry-francais.fr/Composants/Executer-script-pression-bouton-sur-Raspberry-Francais/

https://www.framboise314.fr/le-bouton-poussoir-un-composant-banal-o-combien-etonnant/

http://npoulain.fr/raspberryPi-led-poussoir

https://www.raspberrypi.org/forums/viewtopic.php?t=58458

Circuit protection extinction

https://hackaday.io/project/25107-single-supercapacitor-ups-for-raspberry-pi/details

https://www.element14.com/community/thread/60512/l/capacitor-to-smooth-out-raspberry-pi-power-dips?displayFullThread=true

  • mise_en_place_d_une_raspberrypi_robuste.txt
  • Dernière modification: 2019/08/08 19:02
  • par serge