Outils pour utilisateurs

Outils du site


pdb2024

Printemps de Bourges 2024

Exposition au Printemps de Bourges du 23 au 28 avril 2024 au Carré d'Auron dans l'espace Conseil Régional Centre-Val de Loire

Titre :

Présentation

Production : Conseil régional Centre-Val de Loire - Direction artistique : la Labomedia

Liens et aspect pratique

Horaires du lieu : (accès libre et gratuit) - 52 heures d'ouverture

  • Mardi 23 avril 15h/21h
  • Du mercredi 24 au samedi 27 11h/21h
  • Dimanche 28 avril 11h/17h

Exposition au Carré d'Auron

Espace de médiation numérique

Médiation numérique autour des questions de sobriétés numériques, recyclages, techniques au quotidien et bonnes pratiques pour économiser des ressources, du temps d'attention, la dissémination de ses données.

A partir d'un espace “cozy”, 2 personnes se relaient pour interagir avec le public et échanger de façon ouverte et didactique avec les personnes sur ces thématiques.

Installations artistiques envisagées

Dont' look at me - Moritz Simon Geist

Don't Look at Me“ est une entité robotique qui ajuste son son et ses mouvements en fonction de l'attention humaine. Inspirée par la dynamique de la nature, cette pièce cinétique cherche à influencer le comportement humain et constitue un commentaire sur l'utilisation actuelle de l'“attention” comme mesure dans les algorithmes des médias sociaux.

Cette entité robotique inspirée de la tenségrité, contrôlée par un algorithme génératif, ajuste ses sons harmoniques et dissonants en fonction de l'attention humaine. Plus elle reçoit d'attention humaine, plus elle devient dissonante, repoussant activement les gens par des sons dissonants ; elle est dans son état le plus contemplatif lorsqu'un seul humain est présent. L'œuvre met l'accent sur une dynamique réimaginée entre l'homme et l'algorithme, incitant les humains à reconsidérer leur relation avec la nature et la technologie.

Présentation, vidéo : https://www.moritzsimongeist.com/works/dont-look-at-me

POST GROWTH PROTOTYPES - Disnovation.org

UNE SÉRIE D'ESSAIS VIDÉO EN CGI QUI MET EN ŒUVRE DES MODÈLES DE COMPTABILITÉ ÉCOLOGIQUE PROVOCATEURS

“Tous les modèles sont faux, mais certains sont utiles” - George Box. Post Growth Prototypes nous invite à remettre en question les récits dominants sur la croissance et le progrès, et à explorer des modèles spéculatifs de comptabilité environnementale aux limites du quantifiable. Post Growth Prototypes est une série d'études de cas critiques qui mettent en pratique des modèles académiques provocateurs. Cet essai vidéo traite du travail dans la biosphère, du revenu solaire et de la transition énergétique dans l'Anthropocène. En neuf chapitres, nous tenterons de mettre en lumière, à travers la lentille nécessairement déformante des modèles scientifiques, certaines des facettes de notre condition environnementale contemporaine qui sont souvent obscurcies, non quantifiables, imperceptibles, des complexités enchevêtrées et des inconnues connues.

Documentation, vidéo : http://disnovation.org/pgp.php

Tech mining - Benjamin Gaulon

Une série d'oeuvres plastiques issue du recyclage brut de matériels informatiques

Tech Mining | La culture numérique en constante évolution produit de manière exponentielle du matériel, des logiciels et des données, puisant dans les ressources brutes, se nourrissant d'énergie et prenant de l'espace. Souvent, ils passent très rapidement du statut de biens précieux à celui de déchets jetables. Qu'en advient-il alors ? Le point de vue de Benjamin Gaulon sur l'archéologie des médias suggère que le matériel et les données peuvent être recyclés et réutilisés, mais qu'à un moment donné, il n'est plus possible de prolonger leur durée de vie. La seule chose qui reste est leur matérialité brutale.

Plus d'images http://www.recyclism.com/techmining.html

1000 - Collectif ExSitu

Installation numérique et matériaux divers : bois, verre, plexiglas, acier… - Dimensions : L. 50cm, l. 50cm, h. 120cm

Un rituel est venu rythmer l’activité de l'atelier nomade du collectif ExSitu : la collecte d'objets, le plus souvent trouvés sur le bord de la route, ainsi que le relevé systématique des données qui leur sont associés (date, coordonnées GPS, altitude, kilométrage, poids, taille, couleur, etc…), à raison d'un item par jour sur une période de 1000 jours.

Cette collection, où chaque objet symbolise une étape précise du voyage, résulte d'un travail systématique et rigoureux de longue haleine. Boîte noire du projet, journal de bord d'un Homo Numéricus ou cabinet de curiosité d'un archéologue du capitalocène, “1000” est une installation multimédia dont l'architecture rappelle volontairement celle des data centers.

Animée par une sorte d'I.A. (intelligence approximative) issue du rêve de ses créateurs, elle explore et ré-agence une base de données composite, et tente inlassablement et en vain, de défragmenter la mémoire de Geocyclab. Son langage, fait d'événements lumineux, sonores, et visuels, raconte et contextualise les traces de la relation que l'humain d'aujourd'hui entretient avec le monde.

Documentation, vidéo : https://exsitu.xyz/creation/1000

La Grande Échelle - la Labomedia

Dispositif interactif (rétro)vidéoprojection sur grand écran, caméra 3D

Vidéo : https://tube.futuretic.fr/w/7EiqMAuTeREUQB9swvuk8f

La Grande Échelle a pour objectif de rendre ludique et accessible les petites et grandes échelles spatiales et temporelles nécessaires à la compréhension des phénomènes climatiques et des enjeux environnementaux. Une expérience immersive où le participant utilise son corps pour évoluer dans le temps et dans l'espace, mieux appréhender les changements d'échelles et comprendre les enjeux environnementaux grâce à ce dispositif fruit de la collaboration de chercheurs, d'artistes et de développeurs. La première itération de cette installation concerne l'évolution de la teneur en CO2 de l'atmosphère de - 800 000 ans à nos jours, à partir du travail de recherche mené dans le cadre du projet ICOS

Un projet mené en partenariat avec le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE - projet ICOS - Saclay), L’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO - Université d’Orléans, CNRS, BRGM), Centre • Sciences (CCSTI du Centre Val de Loire), le Muséum Orléanais pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE, Centre Val de Loire), S[cube] (Paris-Saclay), Muséum de Nantes (Pays de la Loire), Le Lieu Multiple (Poitiers), PiNG (Pays de Loire)

Installations ludiques, participatives

le Pong 1D - la Labomedia

Électronique, ruban de LED, 2 gros boutons

Installation à l'extérieur, à l'entrée du Carré d'Auron

Le jeu de Pong en une seule dimension : une balle lumineuse parcours un ruban de LEDs déployé dans l'espace, cahque joeur doit appuyer sur le bouton au bon moment pour renvoyer la balle qui ne cesse d'accélérer !

Soft manipulator - Moritz Simon Geist

Une installation interactive ludique où le public expérimente les rythmes, la mécanique et les objets. Des objets de tous les jours comme des verres, des pots, ainsi que de petits instruments de musique sont placés sur une plate-forme lumineuse. Sept dispositifs mécaniques robotisés peuvent être manipulés de manière interactive par le public, manipulant ainsi le son des objets. Les six robots mécaniques battent les objets, créant un réseau polyrythmique de sons et de rythmes en constante évolution.

https://www.moritzsimongeist.com/works/soft-manipulator

Ciel mon printemps version II

Captation de têtes des gens, intégration dans un paysage berruyer, publication en stream / sur les réseaux sociaux

Le pâté de têtes 2013 https://tube.futuretic.fr/w/cri6qJ33y65u6pAeBHLpHy

Performance sonore "Tapetronic" Alexis Malbert

Le jeudi et vendredi en fin de journée ?

Le site d'Alexis Malbert

Atelier de création de disques vinyles en chocolat par Alexis Malbert

Atelier proposé le mercredi après midi ?

CACAOPHONIQUE … ou comment créer des disques vinyl en chocolat !

pdb2024.txt · Dernière modification : 2024/02/26 13:12 de Benjamin Labomedia