Outils pour utilisateurs

Outils du site


recette_consoude

La consoude un délice à déguster avec parcimonie

La consoude a fait partie de l’alimentation humaine, principalement comme ingrédient dans les salades, chips ou beignet et les soupes. Elle a également été utilisée comme plante fourragère, notamment au XIXe siècle en Grande-Bretagne, parce que sa haute teneur en protéines et sa faible teneur en cellulose en faisaient un aliment de choix pour les porcs et les volailles.Elle fut souvent utilisée pendant les guerre et période de disettes pendant des millénaires.

Composition et propriétés de la consoude

Portion 1 tasse cuite sans diable ajouté (182 g) Par portion % de les chiffres quotidienne* selon portion

  Calories                                                 151
  Calories provenant des lipides                             4
  Lipides totaux                                           0,4 g 1
  Lipides saturés                                          0.1 g 0
  Lipides polyinsaturés                                    2.3 mg 1.3% 0
  Lipides monoinsaturés                                    1.2 mg 1% 0
  Cholestérol                                                0 mg 0% 0
  Sodium                                                     9 mg 0% 0
  Potassium                                             123,76 magnésium 3.1 % 3.9
  Glucides                                                34.7 g 3.9% Glucides
  Fibres                                                   8.2 g 33
  Sucres                                                  0.25 g
  Protéines                                                5.5 g
  
  Calcium 3.9 % – Fer 10 % – 

Outre le calcium, phosphore et potassium, la consoude contient de nombreuses vitamines, métaux et oligo-éléments: vitamine A, carotène, C, B12, E, fer, silice, zinc… La silice est utilisée pour ses propriétés reminéralisantes.

L'exemple de la consoude est rare dans le monde végétal: elle est capable d'extraire la vitamine B12 du sol (teneur contreversée). Ensuite la consoude contiendrait un nombre impressionnant d'acides aminés (18) dont la méthionine, tryptophane, lysine, isoleucine, niacine, choline, acide panthoténique. Cela en fait une plante relativement riche et concentrée en protéines (jusqu'à 35 % de la matière sèche) On peut noter en vrac la présence de mucopolysaccharides, glycosides, beta-sisterol, saponines stéroïdes, triterpénoïdes.

Les mucilages sont surtout présents dans la racine. Ils confèrent des propriétés adoucissantes et expectorantes.

Hépatotoxicité des pyrrolizidines de la consoude

Au cours des années 1980, des chercheurs ont détecté la présence de pyrrolizidines hépatotoxiques (toxiques pour le foie) dans la consoude pricipalement dans les racines, de manère moindre dans les feuille. Comme les conséquences d’une intoxication aux pyrrolizidines sont graves, on ne prend plus guère de consoude par voie interne depuis le milieu des années 1990, bien que les cas d’intoxication attribuables à cette plante soient très rares chez les humains (sept cas tout au plus depuis 1985) et que les données soient contestées par certains auteurs. à propos de la contreverse sur le sujet

http://det68.free.fr/usage.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoude_officinale

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=consoude_ps

en bas de la page dans https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/consoude.htm

La consommation de consoude

Pour ma part, j'en resterais aux préconisations sanitaires allemandes et de doctissimo , qui nous disent : En externe limiter l'usage à 4/6 semaines par an et En Usage interne: 3 tasses de thé de feuille ou 2 à 4 ml de teinture de Consoude officinale, 3 fois par jour et pendant un mois par an maximum. Je garderais l'usage des racines pour les posologie externe. Ceci en privilégiant la consoude officinale sachant que c'est celle dont les feuilles contiennent moins de pyrrolizidine. Et indiquerait qu'elle est contre-indiquée aux enfants, aux femmes enceintes et alaitantes et aux personnes hépatosensibles.

recettes à la consoude

recette_consoude.txt · Dernière modification: 2020/10/07 17:09 de serge